Ssssurf en Australie

Balade en Tandem au Darling Harbour, endroit plus animé, bordé de bars et restaurants

Balade en Tandem au Darling Harbour !

En quelques heures de vol, nous avons fait un bond de l’été thaïlandais à l’hiver australien, de la culture asiatique à la culture occidentale.

Fraîchement débarqués en Australie, nous nous dirigeons vers le cœur de Sydney pour y passer une douce semaine. En marchant dans les rues de cette grande ville, nous respirons à pleins poumons ! C’est calme et frais. Pour nous, c’est une parenthèse rafraîchissante dans notre long voyage !

La deuxième partie de notre aventure australienne se poursuivra ensuite chez Michael, sur la Sunshine Coast, au royaume des surfeurs !

Sydney, notre coup de cœur

De Sydney, on ne connaissait que les images de son célèbre opéra au bord de l’eau. C’est donc sans attentes et sans préjugés que nous avons laissé cette ville nous charmer ! Elle s’est dévoilée petit à petit, au fil des jours et des balades.

Le fameux opéra de Sydney !

Le fameux opéra de Sydney !

Ses nombreuses baies

La première nuit, notre auberge de jeunesse (un peu miteuse) nous laissait apercevoir par la fenêtre de hauts buildings, les arbres aux couleurs de l’automne et le fameux grand pont.

Puis en rejoignant l’appartement de Eva, qui allait nous héberger grâce à Airbnb, nous avons alors découvert une vue superbe sur l’immense baie de Sydney, qu’on ne soupçonnait même pas.

Vue sur la baie de Sydney depuis l'appartement

Vue sur la baie de Sydney depuis l’appartement

Enfin, nos balades nous ont permis de découvrir de nombreuses baies, avec chacune leur charme propre.

Vue depuis l'appartement de Stéphanie, une amie nantaise de Sébastien. Les cacatoès et autres oiseaux colorés viennent quotidiennement leur rendre visite.

Vue depuis l’appartement de Stéphanie, une amie nantaise de Sébastien.
Les cacatoès et autres oiseaux colorés viennent quotidiennement leur rendre visite.

Halte au Café Lindt - Yummy Yummy ! (comme disent les anglophones)

Halte au Café Lindt – Yummy Yummy ! (comme disent les anglophones)

Le célèbre opéra de Sydney

De nuit comme de jour, la baie où se trouve l’opéra est très animée. C’est de là que partent de nombreux ferrys. Ici on prend le ferry comme d’autres prennent le bus ! On y trouve aussi cafés, restaurants et le quartier historique des Rocks.

Contraste entre les buildings et l'ancien quartier des Rocks

Contraste entre les buildings et l’ancien quartier des Rocks

De nuit, Stéphanie nous fait découvrir ce quartier sous les projecteurs ! Une fois par an, pendant plusieurs jours, l’opéra et ses alentours sont illuminés par d’impressionnants jeux de lumières.

Sébastien et Stéphanie jouent du "piano lumineux" : chaque touche produit une couleur !

Sébastien et Stéphanie jouent du « piano lumineux » : chaque touche produit une couleur !

L’art aborigène et la « génération volée »

Lors de ma visite à la Galerie d’Art de Sydney, je retiens surtout deux choses : les tableaux très colorées de l’art aborigène (qu’on retrouve souvent étudiés dans nos écoles maternelles) et une exposition photo sur la « génération volée ».

La « génération volée » désigne les enfants d’Aborigènes australiens et d’Indigènes du détroit de Torres enlevés de force à leurs parents par le gouvernement australien depuis 1869 jusqu’en 1969 environ.

En 1869, la loi autorise le gouvernement à saisir les enfants « métis », officiellement pour s’assurer de leur bien-être en les intégrant à la société blanche. Lorsque les politiques de saisie des enfants sont harmonisées au niveau fédéral dans les années 1930, leur but explicitement annoncé est d’accélérer la disparition des Aborigènes.

Soirée entre expatriés

Après avoir rejoint Stéphanie pour une soirée salsa puis pour une balade dans le quartier de l’opéra, nous la retrouvons cette fois-ci au showroom de son ami qui monte un business de chaussures. C’est l’occasion pour nous d’apprendre les joies mais aussi les obstacles rencontrés par ce couple nantais et leurs amis expatriés.

On poursuit la soirée dans le quartier des Rocks autour de pizzas au kangourou, à l’émeu ou encore crocodile !
Ça n’était bien sûr pas le meilleur moyen de découvrir ces viandes mais ça restera une expérience très sympa.

Pizzas au kangourou, à l'émeu et au crocodile

Pizzas au kangourou, à l’émeu et au crocodile

La Sunshine Coast

Après avoir quitté notre quartier de Sydney : Woolloomooloo (à prononcer comme les indiens, la main sur la bouche !), nous voici à Mooloolaba, sur la Sunshine Coast.

Tout comme à Sydney, l’hiver commence avec un grand soleil et des températures aux alentours de 23°C. Ça fait rêver des hivers comme ça, non ? Surtout pour ceux, en France, qui attendent encore, en Juin, le soleil censé accompagner l’été.
On a oublié de vous dire !! C’est nous qui l’avons embarqué pour notre périple. Mais pas de panique, on sera bientôt de retour !

Une semaine dans une famille australienne !

Alors que la plupart des Backpackers sillonnent les routes d’Australie en van, nous choisissons une toute autre option : une semaine chez Michael !

Michael, tout comme Erico au Brésil, fait partie du groupe d’entrepreneurs que Sébastien rejoint deux fois par an aux États-Unis (son « Mastermind »). C’est avec beaucoup de plaisir qu’on le rencontre chez lui avec toute sa charmante famille !

Sandboard avec les filles de Michael !

Sandboard avec les filles de Michael ! On descend la dune à fond, youhouh !

Chanson Xhosa … en Australie !

Quelle probabilité de rencontrer un sud-africain en Australie ?

… De le rencontrer 1 mois après notre séjour en Afrique du sud ?

… Et qu’il connaisse par coeur la chanson Xhosa (« click song ») que Sébastien avait apprise ?

La probabilité est bien sûr faible mais c’est bien ce qui s’est passé lors d’un dîner au restaurant avec la famille de Michael, dont son beau-frère sud-africain, qui a appris les bases de cette langue à l’école puis appris la chanson avec ses amis pour le fun !

« Hungry for change » : Faim de changement !

À l’approche de notre retour en France (mi-juillet), les gens commencent à nous demander:

« Qu’est-ce que ce voyage va changer pour vous, une fois de retour ? »

Parmi les changements, un des plus marquants : notre alimentation !

Pourquoi ce changement ?
Nous avons suivi l’excellent documentaire « Hungry for change » et ses 12 interviews d’experts, promus par Michael !

Nous avons commencé à apprendre ce dont a absolument besoin notre corps, ce qui lui nuit, et les conseils qui en découlent. Ce sont ces connaissances dont on avait besoin pour déclencher le déclic, et adopter des habitudes garantes de la santé, de la beauté et de la longévité !

Michael et sa famille en sont un bel exemple pour nous. Ils sont beaux, en bonne santé et plein d’énergie !

À l’école

Un après-midi, nous allons chercher Mia, 3 ans et demi, à la crèche. Je découvre un endroit boisé et accueillant et j’apprends que Mia est dans une « classe » avec 10 autres enfants et deux adultes référents. Cet endroit n’est pas obligatoire. Mia y va deux fois par semaine. Elle ira à l’école, comme sa grande sœur, quand elle aura 5 ans.

J’en profite alors pour regarder les cahiers de la première année d’école d’Eboney, l’aînée, et comparer avec ce qui se fait en France. C’est passionnant, bien qu’il me soit impossible de tirer des conclusions avec si peu d’éléments.
Mais ça suscite plein d’idées pour l’enseignante que je suis !

Quand j’apprends à sa grand-mère, ancienne institutrice, qu’il y a quelques mois j’avais une classe de 26 élèves de 3 ans, c’est elle qui s’étonne ! Le reste de la famille aussi. « Ils sont bien jeunes à 3 ans pour aller à l’école! »

Du repos et … du travail

Cette semaine est l’occasion de se reposer mais aussi, pour Sébastien, de travailler. Il en profite pour échanger avec Michael au sujet de leur travail. Il découvre aussi que c’est pas si mal d’avoir un bureau, plutôt que de tout gérer de chez soi, et décide d’y réfléchir lors de notre prochain emménagement. Et moi j’en profite pour me balader en vélo … (et dire que je ne prenais pas le temps d’utiliser le mien à Pornichet).

Quelques-uns des livres que Sébastien a ajouté à sa liste "à lire" pendant notre séjour !

Quelques-uns des livres que Sébastien a ajouté à sa liste « à lire » pendant notre séjour !

Séance matinale de jetski avec un champion !

Il est 8h du matin, le soleil rayonne déjà et Michael tambourine à la porte de la chambre. Nous sommes invités à le rejoindre sur la plage (1min à pied de la maison) pour une baignade un peu spéciale !

Nous voilà, à tour de rôle, allongés sur le ventre sur une planche tractée par un jetski. Celui-ci, à la manière d’un surfeur, attend la vague, puis file à toute vitesse juste à sa limite. Pour nous, allongés derrière, le spectacle de la vague qui se referme juste derrière est magnifique et nous procure plein de sensations!

Cours de surf

Un de nos objectifs était de surfer. Et on l’a fait !

Après que j’ai posé LA question : « Doit-on se méfier des requins ? Que faire s’ils attaquent ? » et obtenu des rires de la part des surfeurs locaux (et de Sébastien), c’est parti pour 4 cours de surf avec un immense plaisir !

L’objectif de la première séance était d’apprendre à monter sur la planche. Si pour ma part, ce fut un succès dès le premier essai, j’ai régressé tout au long de la séance. Fatiguée par la puissance des vagues et la lutte contre le courant, j’ai testé toutes les chutes possibles et imaginables pendant les dernières minutes du cours ! Pour Sébastien, ce fut le contraire. Très motivé et avide de conseils, il a continué à progresser et a fait de belles performances (en terme de chutes aussi, bien sûr !)

Lors du deuxième cours, on a appris à faire pivoter la planche à gauche et à droite. Jusque là poussés par le moniteur, la troisième séance nous a permis de prendre les vagues par nous-même.
Enfin, lors de la quatrième et dernière séance, le moniteur décide de nous emmener plus au large pour nous apprendre à surfer sur de grosses vagues. Sébastien a ainsi authentiquement surfé sa première vague ! Youhouh ! De mon côté, en tentant d’aller plus au large, de puissantes vagues ont vite calmé mon enthousiasme. Je suis donc restée m’entraîner au bord, sans regret !

Au pays des kangourous

Tout juste débarqués de l’avion, Michael nous emmène sur le campus universitaire pour voir … des kangourous! Ici, ils s’y promènent en toute tranquillité et en toute liberté. On en a profité pour faire une vidéo de danse au milieu de ces animaux !

IMG_3509

Une autre bonne surprise fut de découvrir que c’était la saison où les baleines longent la côte. Alors, nous avons navigué toute une matinée pour pouvoir les observer. Nous avons aussi vu des dauphins. Génial ! Seul petit regret : nous aurions aimé voir une baleine sauter. Du coup, ça devient une excuse pour y retourner une prochaine fois !

Maintenant que notre séjour s’achève en Australie, un long voyage nous attend pour rejoindre les États Unis, notre dernière destination !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *